On se demandait où la plateforme Menu Next Door tirait les fonds pour financer son marketing de plus en plus agressif. Ces derniers temps, le site de cuisiniers amateurs offrait aux nouveaux utilisateurs des bons de 10€ pour leur première commande. Et à l’occasion de plusieurs reportages télé (Canal Plus et France2), Menu Next Door a carrément… offert des plats à l’ensemble de sa communauté.

Des actions étonnantes pour une start-up qui se développe sur fonds propres et qui n’a pas encore mis en place son business model. car, aujourd’hui, Menu Next Door ne prend pas encore de commission. Et n’a donc pas de chiffre d’affaires.
Du coup, l’annonce de sa levée de fonds, aujourd’hui, n’a rien de très étonnant.

 

Sauf, le montant et l’identité des investisseurs. C’est un très joli coup qu’a réalisé Nicolas Van Rymenant, le fondateur de Menu Next Door. Il est parvenu à lever 1,75 million d’euros en phase d’amorçage. Et aps auprès de n’importe qui : Index Ventures (que l’on trouve derrière Criteo, Dropbox, BlablaCar…), Kima Ventures (le fonds français fondé par Xavier Niel) ou Local Globe, fonds londonnien où Menu Next Door vient d’ouvrir sa plateforme.

De quoi permettre à Menu Next Door de continuer sa stratégie qui consiste à créer sa communauté et son usage, avant de commencer à prendre des commissions (environ 15%) le moment venu.

Source: Trends-Tendances.

Posted by Chris

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *