Livrer des plats à vélo demande une certaine condition physique. Mais parfois, quand l’algorithme vous sélectionne une longue course et que Google Maps vous fait passer en pleine nuit par la forêt… vous craignez pour l’état des hamburgers que vous transportez… Ce soir-là, j’ai vraiment pété un plomb…

Posted by Chris

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *